Notre passage à Séoul répond surtout à une question de facilité de transport aérien vers Nouméa.
Un vol Shanghai – Nouméa aurait entrainé une attente de 8h dans l’aéroport d’Auckland en Nouvelle Zélande. Cet arrêt aurait sans doute été un calvaire avec les enfants…
Or un vol direct existe entre Séoul et Nouméa. Nous préférons passer 1,5 jours à Séoul, histoire d’entrevoir ce pays et ses habitants que 8h dans un aéroport…
Nous arrivons donc à Séoul dans l’après midi du 12 décembre après 1h30 de vol.
Nous prenons un bus reliant l’aéroport au centre ville. Le changement de décor avec la Chine est immédiat. Les coréens, un peu comme les japonnais je pense, sont très courtois et très respectueux. Le chauffeur de bus se présente et s’incline en nous souhaitant un bon voyage.
Après une petite demi heure, nous descendons dans le quartier universitaire d’HONGIK, en pleine effervescence, pour rejoindre notre guesthouse: le STAY KOREA.
Véritable coup de coeur pour cette guesthouse: ils viennent nous chercher à l’arrêt de bus car nous avons pas mal de bagages, accueil plus que chaleureux par Sun et son mari Ho. Sun a vécu plus de dix ans à Paris et connait parfaitement le français et la culture française.
Après avoir découvert notre chambre et le fonctionnement de la guesthouse, nous partons dans le quartier à la recherche d’un bon restaurant.
Des restaurants spécialisés dans les poissons et les fruits de mer possèdent de grands aquariums dans la rue présentant les animaux vivants. Je parle d’animaux car cela va des poissons aux holothuries (limaces de mer) en passant par les poulpes… Les enfants en sont fans mais uniquement dans les aquariums, nous n’osons pas essayé dans l’assiette.
A la recherche d’un distributeur automatique acceptant les cartes de crédits étrangères, nous faisons la rencontre d’une française étudiant l’ethnologie en Corée depuis 2 ans. Elle nous donne ses impressions positives sur cette civilisation.
Enfin, nous nous rassasions dans un bon restaurant coréen proposant du poisson cru et des soupes appétissantes… Je suis comblé!!!

Premier dinér à Séoul
Premier dinér à Séoul

En dessert, à la demande de Sabah la gourmande, nous prenons une glace chez Haagen Daz… Un régal!!!

Sabah chez Haagen Daz...
Sabah chez Haagen Daz...

Nous rentrons nous coucher avec une forte envie de mieux découvrir ce quartier…

Le lendemain matin, après un bon petit déjeuner, nous partons rejoindre le métro à pied. Au moment de payer les tickets, je remarque l’absence de notre portefeuille. Pas de panique je repars seul à la guesthouse le chercher dans la chambre… Introuvable!!! La tension monte d’un cran voire plus… Dans ce portefeuille nous avons 2 cartes de crédit, nos permis de conduire et pas mal de cash… Heureusement les passeports sont en lieu sûr. De retour à la station de métro, le coeur battant la chamade, je regarde à nouveau dans le sac… Rien!!!
Dernière chance, refaire en sens inverse notre parcours de la veille au soir… Entrant dans le Haagen Daz, la serveuse me reconnait et d’un large sourire met fin à notre angoisse. Ouf!!!
Je ne suis pas certain qu’en France nous l’aurions retrouvé…
Pour nous remettre de nos émotions et parce que l’heure des repas est difficile à décaler pour les enfants, nous déjeunons dans une sorte de barbecue coréen…et nous finissons évidemment par une glace Haggen Dazs!!!
Enfin, en début d’après midi, nous arrivons sur la place de la mairie.
La ville, malgré ses 23 millions d’habitants (compris banlieue), possède une échelle plus humaine que Shanghai. Les tours sont plus petites et les montagnes environnantes donnent des limites à la ville.
Nous entrons dans le Palace Deoksugung, demeure du dernier Roi de Corée. Nous retrouvons quelques similitudes avec l’architecture ancienne de la Chine mais le contact avec la ville est plus marqué. Les espaces extérieurs présentent un attrait moindre, en partie dû au manque d’entretien.

DSC_0018

Contraste avec la ville
Contraste avec la ville
Détail de l'architecture en bois
Détail de l'architecture en bois

En sortant de ce palais, nous assistons à la relève de la Garde. Les enfants sont très impressionnés!!!

Relève de la garde
Relève de la garde
Garde
Garde

Nous continuons notre déambulation dans les rues mais très vite les enfants nous rappelent les longueurs de ces dernières journées. Nous nous installons donc dans un salon de thé pour nous reposer. Des jeunes étudiants stylistes travaillent à coté de nous. Nous prenons le temps d’observer les coréens pendant la sieste des enfants.
Nous sortons à la nuit tombée et décidons de retrouver notre quartier animé de Hongik pour diner.

Enfin, le 14 décembre, nous devons nous lever très tôt pour rejoindre l’aéroport en bus. Mais je n’entends pas le réveil et commence alors une course poursuite pour récupérer un taxi qui veuille bien nous amener à l’aéroport. Je ne me sentirai dérendu qu’une fois l’aéroport atteint… Nous avons hâte de décoller pour atteindre notre destination « finale »: Nouméa.
Le vol d’une durée de 9 heures se passe bien. Manao et Sabah trouvent le sommeil entre plusieurs dessins animés.

Auteur

2 Commentaires

  1. bien le bonjours a vous quatres toujours aussi intéressant de suivre votre parcour. pour sur que sa devait etre la panique pour le portefeuille ouf???? bonne continuation pour votre periple gros bisous
    avez reçu la photo du jeune couple

  2. ouf pour le porte-feuille à Noumea .Cela nous est arrivé plusieurs fois à ta lecture j’en ai eu les tripes coupées veinard ton bon ange était là bises à tous 4 G.M.

Commenter