Période du 30 avril au 06 mai 2010: De Tongariro à Roturoa

Au cours de cette période, nous nous sentons vivre sur une planète en activité. Tous les signes extérieurs (volcans, geysers, sources d’eau chaude, boues bouillonnantes…) nous rappellent la vie profonde de la Terre et notre fragilité. Cela est renforcé par l’éruption en Islande.

Laissant derriere nous le Taranaki, nous nous retrouvons rapidement face a ses freres, Tongariro, Ruapehu et Ngauruhoe.
Malheureusement, une certaine malchance avec le temps nous colle a la peau sur des regions majeures de la New Zealand. Apres des conditions meteo terribles dans les fjords sur l ile du sud, des pluies nous empechent de profiter au maximum de cet ensemble montagneux. La pluie nous chasse des pentes de Tongariro et nous trouvons refuge sur les bords du Lake Taupo dans la ville de Turangi. Mais nous retrouvons nos activites de temps de pluie, cad bibliotheque et decouverte des legendes locales.
En prime nous nous retrouvons dans la capitale mondiale de la peche a la truite!!!! C est donc le lieu ideal pour offrir a Manao et a Sabah une canne a peche qui nous permettra peut etre de survenir a nos besoins.
Nous garerons notre campervan sur le parking de la piscine thermale de Tokaanu implantee au beau milieu de sources d eau chaude.

64-tokaanu-thermal-pools-logo

Apres une petite balade au milieu des sources chaudes, nous plongons dans la piscine thermale a 40 degre et sous une myriade d etoiles….

Boue bouillonante dit blop blop par les enfants
Boue bouillonante dit blop blop par les enfants
Toujours plus complices...
Toujours plus complices...
Source chaude de Turangi
Source chaude de Turangi

Malgre un temps maussade, nous decidons de faire le tour du massif pour essayer de prendre la mesure de cet endroit. Nous empruntons la route du desert de Rangipo passant a l Est du Parc National. Nous pourrons apercevoir le Ruapehu, volcan en activite culminant a 2 797m. Sa dernier eruption date d octobre 2006.

Ruapehu perdu dans les nuages
Ruapehu perdu dans les nuages
La route du desert
La route du desert

Apres avoir fait le tour complet, nous decidons d atteindre la ville de Taupo situee au nord du lac du meme nom.
C est tout de meme avec un peu de pincements au coeur que nous quittons le massif du Tongariro car les randonnees presentees nous semblaient splendides mais le temps n etait pas au rendez vous…
La ville de Taupo fait face au Tongariro que nous pourrons apercevoir les jours suivant sous un soleil bien present…. Nous restons les 2 premieres nuits dans le camping TOP 10 dans lequel nous profiterons pleinement de la piscine exterieure chauffee naturellement a 40 degres et des jeux mis a disposition. Nous nous organisons entre des activites sportives avec les enfants (piscine, marche…) pendant les revisions de Carole et les sorties plus specifiques pour mieux apprecier les activites alentours: baignade dans les sources d eau chaude au bord de la riviere, observation des Huka falls qui possede un debit hors du commun, visite du site des Crateres de la Lune.

baignade dans des sources chaudes
baignade dans des sources chaudes

Enfin nous partons a la decouverte du site de Orakei Korako, site geologique majeur, dans le quel nous pourrons apercevoir des terrasses de silice aux couleurs hallucinantes, des sources d eau chaude, des bains de boue bouillonants, quelques uns des 23 geysers actifs sur le site. La promenade est agreable et le paysage alentour compose entre autre de fougeres arborescentes nous rappelent la periode prehistorique. Il ne manquait que les dinosaures…

terrasse de silice
terrasse de silice
couleurs vives et petits geysers
couleurs vives et petits geysers
Sabah et Carole sortant de la grotte sacree de Ruatapu
Sabah et Carole sortant de la grotte sacree de Ruatapu
piscine de boue
piscine de boue
Site de Orakei korako
Site de Orakei korako

Nous quittons en fin de journee de site magique en direction de Rotorua. Quelques kilometres avant d atteindre la ville, nous nous arretons a Kerosene Creek, une veritable riviere d eau chaude (entre 30 et 40 degres) perdu au milieu des collines. Nous empruntons une piste pour l atteindre a la tombee de la nuit. Seul un couple en train de siroter un bon verre de vin rouge dans une vasque profite du lieu. Nous nous installons un peu plus loin dans une piscine naturelle. Sous le ciel etoile, entoure de la vapeur d eau, dans une ambiance magique nous nous prelassons allegrement. Malheureusement le site est interdit au camping et pour une fois nous suivrons cette interdiction. C est donc avec un peu d amertume que nous quittons cet endroit.

Kerosene Creek
Kerosene Creek

Le nom de Rotorua est d’origine maori, le nom complet étant Te Rotorua-nui-a-Kahumatamomoe. Cette ville de 65000 habitants est tres largement tournee sur le tourisme car elle possede une histoire et une population importante de maoris. Nous arretons notre campervan sur le bord du lac derriere l hopital par une nuit noire. Au reveil, nous sommes emerveilles devant les cygnes noirs qui envahissent le lac a cet endroit et les quelques Pukeko. Nous profitons pleinement de cette journee ensoleillee en deambulant dans la ville et sur les bords du lac.

lac de Rotorua
lac de Rotorua
Le pukeko, mascotte de Carole
Le pukeko, mascotte de Carole

L apres midi, nous decidons de decouvrir la culture maori en visitant Te Puia.
Il faut savoir que la reconnaissance de la tradition maori est en cours depuis quelques annees maintenant en New Zealand. La langue officielle du pays est l anglais mais la langue maori est apprise a l ecole.
Voici un exemple: He aha te mea nui o te ao? Māku e kī ana, he tangata, he tangata, he tangata. (What is the most important thing of all? It is people, it is people, it is people.)
Les maoris sont 360 000 en New Zealand et 90% vivent sur l ile du nord. Ils sont arrives depuis la polynesie par bateau au 13e siecle et vecurent heureux jusqu a l arrivee de l Homme blanc au 18e siecle.

portrait
portrait

Nous penetrons dans l enceinte du site et nous nous retrouvons directement sous le regard de plusieurs statues maoris qui nous scrutent derriere leurs regards intenses. Nous avons opte pour le spectacle expliquant les coutumes d introduction dans un village (similitude avec la coutume kanak qui ont une origine polynesienne commune), les danses et bien sur le haka. Les enfants sont impressionnes par les expressions des visages lors de ces danses.
Nous traversons ensuite un village reconstitue, decouvrons les ecoles de tissage et de sculpture cree sur le site. Enfin nous terminons par l observation de kiwis et des paysages volcaniques (geysers, plateau silice…).
Nous avons appris pas mal de choses sur la vie et l histoire maori.

Poteaux ornes de masques en lien avec le ciel
Poteaux ornes de masques en lien avec le ciel
visage inquietant
visage inquietant
Accueil dans le Marae
Accueil dans le Marae

Les enfants ont vite pris les mimiques des danseurs maoris…

les enfants tres inspires
les enfants tres inspires

Le lendemain nous sommes a nouveau ebahis devant le lever du soleil sur le lac. Les enfants s ornent de leurs nouveaux pulls et bonnets pour faire face aux petites fraicheurs. Ce jour, j emmene les petits a la piscine pour permettre a carole de travailler a la bibliotheque puis nous vistons le musee de la ville qui s est implante dans les anciens bains. Une petite collection d art maori et des traces de la participation des neo zelandais pendant la WWII, des salles de bains ou l on traitait les patients en electrifiant les baignoires!!!! Un petit film expliquant l activite thermale des lieux a l epoque a entraine des petites frayeurs aux enfants. Cet etablissement peut se targuer d etre le plus photographie de la New Zealand.

Musee de Roturua
Musee de Roturua
Vue des toits du musee
Vue des toits du musee

Période du 07 mai au 19 mai 2010: De Roturoa a Auckland:

Nous quittons cette region volcanique en prenant la direction du nord.
Sur l ile du Sud, nous n avions pas beaucoup de possibilites de trajet vu le nombre restreint de voies de communication. Mais le reseau est plus dense sur l ile du nord. Nous devons donc effectuer des choix et donc faire une croix sur certaine region. Nous ne parcourerons pas l Est de l ile puisque nous nous dirigeons vers la peninsule du Coromandel.
Nous faisons une halte pour dejeuner a Tauranga, ville de 120 000 hts, qui a le vent en poupe depuis le debut du 21e s.
Nous atteignons enfin la peninsule de Coromadel qui fait tant parler d elle.
Nous passons un petit moment autour des hot water beach qui comme son nom l indique est une plage dans laquelle arme d une pelle a maree basse nous pouvons creuser des piscines d eau chaude issues des sources thermales souterraines. Malheureusement, les horaires des marees et des phenomenes de desablage des plages par la mer nous ont empeche de profiter de ce site.

A la recherche des sources d eau chaude
A la recherche des sources d eau chaude

Nous prenons le temps de nous promener sur la cote a la recherhce de Cathedral Cove, une arche decoupee dans la falaise. Le site s inscrit dans un contexte paysager fort avec des arbres de grande taille accroches par le bout de leurs racines. Les enfants s appliquent a l escalade et aux jeux de sable. La cote est belle mais nous ne trouvons pas notre compte et nous quittons la peninsule assez rapidement.

Paysage cotier du Coromandel
Paysage cotier du Coromandel
Cathedrale Cove
Cathedrale Cove
Admiratifs devant le panorama
Admiratifs devant le panorama
Auteur

1 Comment

  1. bonjour à tous!
    je suis à la fois captée, à la fois un peu étourdie par tous ces magnifiques paysages, entre autre la terrasse de silice(que de couleurs!!), et par les commentaires dignes d’un reportage que l’on nous passe sur nos écrans, bravo aux écrivains!!
    je me régale de découvrir et de vous relire simplement assise devant mon P.C!c’est un privilège pour moi!
    gros bisous aux deux bouts de choux aventuriers en herbe de la part d’Odile!
    salutations à la Maman et au Papa.
    Odile.

Commenter