J6: 03 oct: Lucca à Firenze (Florence)
Notre parking s’est avéré accueillir les visiteurs du cimetière adjacent et étant dimanche les « pèlerins » se lèvent tôt… Mais cela nous donne l’idée d’y déambuler et de découvrir de nombreuses statues et autres accessoires mortuaires.

Sculpture du cimetière
Sculpture du cimetière

Nous empruntons l’autoroute jusqu’à Florence et nous trouverons un beau belvédère au nord de la ville pour déjeuner. Nous redescendons ensuite pour nous imprégner de la ville. Nous nous dirigeons vers l’un des lieux les plus connus: la cathédrale Santa Maria del Fiore ou El Duomo et sa célèbre coupole réalisé par Brunelleschi. La foule est importante mais nous sommes ébahis devant cette architecture. Cet ensemble constitué de la cathédrale, du baptistère San Giovanni et du campanile de Giotto est réalisé en marbre blanc, vert et rouge. La façade de la cathédrale est riche mais pour nous sommes surtout impressionnés par la fresque représentant Le Jugement Dernier qui couvre la face inférieure de la coupole!

Baptistère et Duomo de Florence
Baptistère et Duomo de Florence
Façade du Duomo et Campanil
Façade du Duomo et Campanil
Décoration extérieure du Duomo
Décoration extérieure du Duomo
Portion du Jugement Dernier
Portion du Jugement Dernier
Intérieur avec les premices du dôme
Intérieur avec les premices du dôme
Photo très design prise par Manao!!!
Photo très design prise par Manao!!!

Nous observons sur le baptistère la ‘Porte du Paradis’ selon Michel-Ange crée par Ghiberti au 15e s. et évoquant l’Ancien Testament.

Porte du Paradis
Porte du Paradis

Nous déambulons rapidement dans les rues grouillantes de groupes de touristes pour rejoindre le Ponte Vecchio.

Manao et le Ponte Vecchio
Manao et le Ponte Vecchio

Après cette longue journée, nous décidons de passer notre première nuit au camping de Fiesole. Une bonne douche chaude est très appréciée.

J7: 04 oct: Firenze (Florence)
Aujourd’hui nous avons décidé de trainer un peu et de profiter un peu des services du camping. Les enfants jouent sur les aires aménagées, nous nous instruisons sur Florence… Dans l’après midi, nous plions bagages et nous allons nous garer près de la gare. Nous pénétrons dans un parking souterrain pour connaître les tarifs mais nous voici «piégés» dans un parking où les voitures sont rangées sur des montes charges. Nous ne pouvons pas reculer ni faire demi tour car trop d’affluence. Nous laissons donc la voiture pour quelques heures (2h minimum obligatoire). L’avantage, c’est que nous sommes dans le centre ville.
Nous retournons directement au Duomo mais cette fois ci nous décidons de gravir les 467 marches qui nous permettent d’atteindre la coupole. Après une première série de marches nous arrivons, sous les sons de l’orgue, à un chemin de ronde situé au milieu du dôme, ce qui nous permet de mieux observer la peinture du Jugement Dernier. Cette œuvre est grandiose par sa taille mais aussi par ses détails. Nous la contemplons longuement.

Le Jugement Dernier presque au complet
Le Jugement Dernier presque au complet

Une scène où contraste les Cieux et les Bas fonds
Une scène où contraste les Cieux et les Bas fonds

Un autre série de marches nous amène sur une autre passerelle directement en contact de la partie inférieure de la peinture… Nous avons la tête qui tourne par tout ces détails. Les enfants sont intrigués par les démons qui affligent de durs châtiments aux hommes mauvais. Ne parlons pas du diable qui les mangent!!!

Le Diable en plein repas....
Le Diable en plein repas....
Vue de la 2e paserelle, quelle hauteur!
Vue de la 2e paserelle, quelle hauteur!

Nous attaquons enfin des séries de marches qui sont imbriquées entre les deux structures qui constituent le dôme: tout simplement remarquable. Enfin, nous arrivons au sommet et se dévoile sous nos yeux la totalité de la ville de Florence.

Vue imprenable depuis le sommet du Duomo
Vue imprenable depuis le sommet du Duomo
Petite famille en haut du Duomo
Petite famille en haut du Duomo
Vue de Florence en fin de journée
Vue de Florence en fin de journée

Nous observons les différentes demeures de la ville, les églises et autres édifices remarquables de la ville.
Nous redescendons et prenons à nouveau le temps d’admirer cette spirale graphique envoutante.
Nous déambulons dans les rues pour nous imprégner de l’atmosphère générale des lieux puis nous reprenons notre fidèle campervan et nous sortons de la ville sur les coteaux sud à la recherche d’un site tranquille. Nous jetons notre dévolu sur un parking d’un … cimetière avec une vue imprenable sur les vallons de Toscane. La nuit est venteuse et pluvieuse et je déplace notre maison un peu plus à l’abri du vent.

J8: 05 oct: Firenze (Florence)
Nous nous réveillons sous les regards un peu incrédules des italiens travaillant dans les parages… Ce matin nous nous parquons sur les bords de l’Arno, rivière traversant la ville. Nous nous rendons sur la Piazza della Signoria, autre élément important de la ville autour de laquelle s’articulent des bâtiments important:
Le Palazio Vecchio (aujourd’hui musée et bâtiment municipal) construit au 14e siècle, impose par sa taille et par son beffroi de 94m de haut.

Cour intérieure du Palazio Vecchio
Cour intérieure du Palazio Vecchio

La loggia della Signoria qui abrite de nombreuses statues antiques et renaissance dont Persée montrant la tête de Méduse.
La Galerie des Offices pointe le bout de son nez.
Enfin un statue de Côme 1er, premier Médicis a dirigé la Ville, la fontaine de Neptune, et le fameux David de Michel Ange qui parait-il possède des mensurations parfaites.

Piazza della Signoria
Piazza della Signoria
Persée montrant la Méduse à David qui s'est transformé en pierre!!!
Persée montrant la Méduse à David qui s'est transformé en pierre!!!
Persée et la Méduse
Persée et la Méduse

Mais cette journée nous apporta que des déconvenues: la veille, nous observons un guide de la ville dédié pour les enfants avec des indices à trouver. Mais impossible de mettre la main dessus.
Nous déjeunons dans un bon restaurant proposant des mets variés pour un prix très raisonnable: aubergines grillées, mélange de broccolis et épinards, gnocchis au pesto, poulet… et nous nous laissons abandonner sur des glaces pour les enfants et Tiramisu et Cannoli Siciliani pour nous!!!

Buffet de desserts alléchants...
Buffet de desserts alléchants...

Nous retournons au camping car pour la sieste des enfants. Je me gare sur la Piazzale Michelangiolo qui offre le plus beau point de vue sur la ville.

Superbe vue depuis la Piazzale Michelangiolo
Superbe vue depuis la Piazzale Michelangiolo

L’après midi nous retournons en ville à la recherche de vélos à louer promis aux enfants mais les loueurs sont fermés. Pour ajouter une couche de mauvais goût aux enfants, Manao, discutant avec sa maman en marchant, percute en pleine tête l’angle d’un mur et très vite un œuf pousse sur son front…Heureusement, sur la place de Ste Croix, une artiste peintre échange beaucoup avec les enfants et leurs peints des choses sur les mains. Les enfant sont aux anges et apprécient beaucoup cette attention.

Place de Ste Croix
Place de Ste Croix
Cours de peinture!!!
Cours de peinture!!!
Des enfants aux anges
Des enfants aux anges

Enfin un rayon de soleil dans cette journée!!!
Je file à l’église Orsanmichele pour acheter des billets d’entrées pour la Galerie des Offices que nous visiterons demain.
Nous regagnons le campervan sous un magnifique coucher de soleil sur le Ponte Vecchio.

Coucher de soleil
Coucher de soleil
Couleur admirable sur le Ponte Vecchio
Couleur admirable sur le Ponte Vecchio
Hommes sur le Ponte Vecchio
Hommes sur le Ponte Vecchio

Nous trouvons un parking sous les arbres à 2 pas du centre ville, un vrai bonheur.

J9: 06 oct: Firenze (Florence)
Ce matin nous ne perdons pas de temps car nous devons nous présenter à 8h30 à l’entrée de la Galerie des Offices. C’est l’un des plus plus beaux musées d’Italie qui renferme une collection de peinture remarquable. Il est bon de prendre ses billets la veille car la file d’attente est très longue pour s’en fournir le jour même. Je ne vais pas rentrer dans le détail des œuvres mais nous avons la chance de pouvoir observer des chefs d’œuvre de Giotto, de Fillipo Lippi, de Botticelli, de Léonard de Vinci et autres artistes de la période faste de Florence.

la madone et l'enfant avec deux anges de Lippi
la madone et l'enfant avec deux anges de Lippi

Nous essayons de faire découvrir les peintures et quelques détails mais des pauses sont nécessaires dont une sur la terrasse du café qui offre une belle vue sur le Palazzio Vecchio. Nous terminons sur un feu d’artifice mettant en avant Caravage et autres peintres dans sa lignée.

La méduse de Caravage
La méduse de Caravage
Artemisia Gentileschi, Judith tranchant la tête d'Holopherne, 1620
Artemisia Gentileschi, Judith tranchant la tête d'Holopherne, 1620

A la sortie nous passons dans la boutique du musée qui offre une nuée de livres d’art pour tous et nous arrivons à mettre la main sur le guide de Florence pour les enfants tant désirés hier!!!
Nous sortons de ce musée avec des images plein la tête et même sans doute trop.

Richesse des sculptures de la Piazza della Seignoria
Richesse des sculptures de la Piazza della Seignoria
Sabah impressionnée par cet Homme Statue
Sabah impressionnée par cet Homme Statue
Manao interloqué!
Manao interloqué!

Nous retournons dans le même resto de la veille qui nous avait comblé. Les enfants sont fatigués mais contents.
Nous commençons le guide avec les enfants et Manao se prend beaucoup au jeu. Mais la fatigue se fait sentir et nous retournons pour la sieste dans notre citrouille sur roues. Je pars alors à la recherche d’une piscine qui répond à deux attentes: la plus importante des douches pour se laver et ensuite pour faire plaisir aux enfants. J’en trouve une mais elle est ouverte entre 20h30 et 23h30 et le bonnet est obligatoire; deux données qui nous font renoncer. Je vais donc me garer à proximité du Jardin de Boboli que nous ne visiterons pas car la fermeture est trop tôt. Mais cela ne nous empêche pas de profiter du parc adjacent.
Ce soir, nous dormons au camping de Florence idéalement situé à coté de la Piazzale Michelangiolo.

J10: 07 oct: Firenze (Florence) à San Gimignano
Cette fois ci nous entrons une dernière fois dans la ville pour essayer de terminer la chasse aux héros du guide des enfants mais ils sont rapidement fatigués des dernières journées.

Travail avec sa maman
Travail avec sa maman
Travail avec son papa
Travail avec son papa

Nous quittons donc Florence dans l’après midi et nous prenons la direction de San Gimignano plus au sud. Nous traversons un paysage vallonné ponctué de villas et d’anciennes fermes sur les sommets, de culture d’oliviers et de cyprès.
Nous réussissons à trouver un emplacement dans la forêt, ce qui tranche beaucoup avec le camping urbain réalisé depuis quelques jours.

Bivouac en forêt
Bivouac en forêt
Le bonheur des enfants
Le bonheur des enfants

Nous observons des champignons à profusion (malheureusement nous ne savons pas les reconnaître!!!) et entendons les élevages de poulets des environs. Manao a confectionné avec sa maman une lance de chasseur…

J11: 08 oct: San Gimignano à Sienne
Après cette nuit calme, nous nous dirigeons vers San Gimignano, ville du 12e qui dresse au sommet d’une colline ses nombreuses tours médiévales.

San Gimignano
San Gimignano

Nous passons sous ses remparts et déambulons dans ces rues étroites. Je suis tout de suite étonné de l’affluence. Je pensais avoir laisser le monde à Florence….
Nous découvrons la cour de la mairie qui possède des peintures murales mais riche que sa grande voisine mais intéressante. Puis au fond d’un passage, nous débouchons sur la place principale du village autour de laquelle s’implante les tours.

Cour de l'Hotel de Ville
Cour de l'Hotel de Ville
Marches de la Cathédrale et tours
Marches de la Cathédrale et tours
Tours féodales très caratéristiques
Tours féodales très caratéristiques

Installés sur les marches de l’église au soleil, nous écoutons des joueurs d’accordéons qui libèrent des sons mélodieux. La ville possède des œuvres d’art réparties partout et de nombreux artistes de rue (chanteurs, musiciens…).

Vue des remparts sur le paysage toscan
Vue des remparts sur le paysage toscan

Nous nous installons sur un chemin de la campagne environnante pour déjeuner et nous reposer. Nous avons besoin de verdure et d’espace.
Nous continuons en fin d’après midi notre route vers Sienne. Nous déambulons dans le ville à travers ses rues piétonnes et nous nous arrêtons dans un délicieux glacier qui propose des saveurs sortant de l’ordinaire et de très bonne qualité.

Art de rue
Art de rue

Notre énergie retrouvée, nous persévérons jusqu’à la Piazza del Campo en forme de coquille, légèrement pentue vers le palais du peuple et sa haute tour. Sa forme, sa taille et son altimétrie m’étonne.

Deux magnifiques sur la Piazza del Campo de Sienne
Deux magnifiques sur la Piazza del Campo de Sienne
Palais du Peuple de Sienne sur la Piazza del Campo
Palais du Peuple de Sienne sur la Piazza del Campo
Piazza del Campo
Piazza del Campo

La périphérie composée de maisons hautes et de palais nous fait oublier le grand vide central. Deux fois par an, sur cette place, se déroule une folle course de chevaux au cours de laquelle les 14 paroisses de la ville se défient. Et ici tous les coups sont possibles.

PALIO DELLE CONTARDE SIENNE
PALIO DELLE CONTARDE SIENNE

Nous recherchons dans les quartiers proches un interstice dans le tissu urbain pour la nuit. Enfin, nous trouvons un morceau de terre sous des platanes.

Belle du soir
Belle du soir
Bivouac à coté de Sienne
Bivouac à coté de Sienne

J12: 09 oct: Sienne à Tivoli
Nous avons posé notre campervan à coté d’un château possédant une belle vue sur la ville. Le paysage vallonné est toujours de toute beauté. Nous retournons dans le centre ville mais cette fois nous y pénétrons par la porte San Marco au sud ouest. Tout de suite nous prenons conscience des différentes paroisses traversées par la présence des différents blasons installés sur les murs des maisons.

Blasons des paroisses de Sienne
Blasons des paroisses de Sienne

Nous pouvons ainsi en observer un certain nombre avant d’atteindre la Piazza del Duomo où domine Le Duomo du 13e s.

Duomo de Sienne
Duomo de Sienne
Vue de la Piazza del Campo et des environs
Vue de la Piazza del Campo et des environs
Vue sur le Duomo de Sienne
Vue sur le Duomo de Sienne

Nous prenons un pass nous permettant de visiter le musée de l’Opera Metropolitain qui possède des statues et des peintures de la cathédrale, d’accéder en haut de la façade de ce qui aurait dû être le nuovo duomo après 131 marches et enfin la cathédrale.
Daans cette dernière, nous avons la chance d’observer les 56 panneaux en marqueterie de marbre qui dépeignent des scènes bibliques ou historiques. Cette particularité est frappante et nous ne regardons plus uniquement les plafonds et les murs…

Manao et Sabah en lévitation
Manao et Sabah en lévitation
Marqueterie de marbre dans le Duomo
Marqueterie de marbre dans le Duomo

Mansah sept oct 2010 3 126

Détails intérieurs
Détails intérieurs

Une fois encore les enfants ont tenu le coup et après un petit crochet sur la Piazza del Campo nous déjeunons dans un resto sur une petite rue adjacente.
En rentrant, nous traversons la quartier de la paroisse de la Tortue qui a sans doute remporté la dernière course de chevaux car les rues sont ornées de drapeaux de tortues mais aussi des blasons des autres paroisses vaincues.

Quartier de la Tortue
Quartier de la Tortue

Nous entamons une grande étape de 220 kms jusqu’à Tivoli par l’autoroute. Arrivé en fin de journée sur les hauteurs de la ville grouillante pour un samedi, nous nous garons sur les accotements d’une impasse dans la campagne à proximité d’une ligne de chemin de fer. Nous utilisons la douche solaire plutôt froide pour nous laver et nous profitons des derniers rayons de soleil pour jouer dehors.

J13: 10 oct: Tivoli à Castel Gondolfo
Nous sommes venus ici pour découvrir la Villa d’Este, ancien couvent bénédictin transformé en somptueux palais entouré d’un jardin agrémenté de bassins et de fontaines.
En ce dimanche, un marathon est organisé et nous sommes sur la ligne de départ pour les encourager. Mais très vite, nous pénétrons dans le palais et nous sortons rapidement dans les jardins. L’eau est omniprésente à tous les niveaux et utilisée pour des fontaines mais aussi comme habillage des escaliers.

Observation des poissons du Canal
Observation des poissons du Canal
Féerie d'eau
Féerie d'eau
Parc de la Villa d’Este à Tivoli
Parc de la Villa d’Este à Tivoli

La partie végétale est assez pauvre. L’accent s’est posé surtout sur les maçonnerie et les fontainerie. Nous déambulons un certain temps en prenant le temps de découvrir les différents espaces. Puis nous le quittons enfin la fin au ventre.
Nous aurons du mal à trouver un espace tranquille pour manger mais nous nous installons sur un parking privé d’un restaurant pour manger.
Une fois encore, nous reprenons la route pour atteindre les bords du Lago di Albano, lac volcanique.
Castel Gondolfo possède la résidence d’été du pape qui surplombe le lac.
Nous nous promenons sur les berges du lac et tout de suite nous remarquons la saleté des italiens qui jettent leur papiers et autres déchets à même le sol et le manque de moyen attribué à l’amélioration des espaces publics.
Malgré l’interdiction, nous dormons sur un parking au bord du lac.

J14: 11 oct: Castel Gondolfo à Rome

Auteur

1 Comment

  1. bonjour d’Odile!
    un pays si proche de nous et tellement inconnu à mes yeux,l’Europe offre tant de merveilles que vous avez tant la chance de découvrir en famille!
    Odile qui vous dit à bientôt!
    bisous aux 2 petits voyageurs
    Odile.

Commenter